Quelques affirmations du judaisme liberal

 

  • Pour nous, la source de la Torah et des autres livres bibliques se trouve dans la Révélation divine, mais nous pensons que l’homme a lui aussi joué un rôle lors de la transmission de cette Révélation… Aujourd’hui cette recherche et cet approfondissement se poursuivent…
  • La tradition juive est un ensemble vivant d’enseignements et de pratiques qui évoluent et se développent. Elle n’a jamais été totalement uniforme ni totalement cohérente. Elle porte la marque de générations innombrables, l’influence de nombreuses cultures et l’expérience d’une multitude de situations variées. Elle s’est modifiée avec l’histoire et elle a résisté à l’histoire. Elle induit une perception évolutive de Dieu et de la volonté de Dieu pour Israël et pour l’humanité. Dieu est immuable ; ce qui peut changer, c’est la vision que nous avons de Lui.
  • La pratique et l’observance juives ont évolué à travers les siècles en réponse à des circonstances et à des besoins en perpétuelle mutation. Le judaïsme libéral accueille ce processus de changement et de développement créatif qui introduit des modèles renouvelés de pratique juive. Or renouveler l’ancien , selon l’enseignement de nos maîtres, relève d’un effort méritoire.
  • Nous ne devons tendre ni au rigorisme ni au laxisme, mais nous devons veiller à une recherche et à un approfondissement qui nous mènent à une pratique cohérente de notre tradition… Aujourd’hui comme hier l’impératif éthique demeure pour nous le vecteur fondamental de la mise en pratique de la Torah.
  • Nous sommes engagés dans l’expérience religieuse sur la base de notre Tradition : d’abord accomplir la mitzvah, ensuite l’écouter agir en nous.
  • Le rituel façonne la théologie autant sinon plus que la théologie ne façonne le rituel. La prière a toujours été le moyen par lequel les Juifs s’adressent à Dieu et par lequel ils recherchent leur véritable identité. La prière régulière, tant communautaire que privée, est indispensable à la vitalité spirituelle du peuple juif.