23 février 2017

Autonomie personnelle et vie juive, Rabbin Miriam Berger, Londres, traduit par Daniela Touati, étudiante rabbin (promotion 2019)

Tous les jours, je rencontre des personnes qui ne comprennent pas le sens du judaïsme libéral[1]. La plupart d’entre-eux sont membres de synagogues libérales, d’autres essaient de démontrer le manque d’authenticité du judaïsme libéral comparativement aux autres dénominations. Il est clair qu’ils ne comprennent pas ce qu’est le judaïsme libéral quand ils le décrivent uniquement au travers de sa pratique : dans le judaïsme libéral les hommes et les femmes peuvent être assis côte à côte, conduire le shabbat ou manger dans des... [Lire la suite]